Posts Tagged ‘bourjois’

Du Bourjois revisité

Coucou mes paillettes,
Que croyez-vous qu’il se passe quand je m’aperçois que j’ai un vernis en double ?
Réponse A : Je m’effondre en larmes, maugréant sur le fait que j’aurais pu avoir un nouveau « précieux » au lieu d’un f…ing doublon.
Réponse B : Je saute de joie à l’idée de jouer au petit chimiste.
La bonne réponse est la B ! J’adoooooore patouiller, mélanger, créer : un peu de violet, un soupçon de paillettes, je secoue, je ré-ajuste, j’essaie, je rajoute jusqu’à obtenir un nouveau vernis unique, rien qu’à moi. Jubilation !!!

NA-du bourjois revisité-1

J’ai mélangé Grain de Beauté (1 – que j’avais donc en double) de Bourjois avec un peu d’Orchid Microglitter #278 (2) de Kiko et beaucoup de Princes Arcades #233 (3) de Nails Inc. Et j’ai obtenu un parme nanos pailletés de violet avec de grosses paillettes hexagonales rose et saumoné unique en son genre. Je kiffe !!

 

NA-du bourjois revisité-2

NA-du bourjois revisité-3

NA-du bourjois revisité-4

J’aurais dû vous prendre une photo avant de rajouter des paillettes au bout de mes doigts parce que là du coup on voit pas trop mon « Franken polish »…
Je vous met une photo en gros plan de la bête dans sa cage son flacon.

NA-du bourjois revisité-5

 

NA-du bourjois revisité-6

NA-du bourjois revisité-7

NA-du bourjois revisité-8

Vous en pensez quoi ? Et vous, vous faites aussi des « expériences verniesques » ?
Bisous mes beautés
A bientôt

Mes herbes folles

Coucou mes paillettes,
Après le fluo (qui m’a valu d’être « sélection du jour » sur Hello Coton, danse de la joie yeshihiphourrajesuistropcontente – et là, à l’instant, je viens de voir que Pshiiit a tweeté à propos de mon blog qu’elle trouve canon – yeshiphiphourrajemesenspluspipiculotte), retour à un peu de sagesse… Et, oui, mon titre est tout pourri mais que voulez vous je n’étais pas très inspirée…
Aujourd’hui c’est un nailart tout simple à reproduire que je vous propose : une base blanc-beige et des traînées de bleu au pinceau fin pour donner un effet « herbes folles ».
Il ne faut pas hésiter à faire des traînées avec le pinceau sans trop de vernis dessus, c’est ce qui fait ces différences de couleurs que je trouve plutôt pas mal. En fait c’est la technique du pinceau essuyé mais avec un pinceau très fin 🙂
L’originalité vient du fait aussi que les « herbes » sont perpendiculaires à l’ongle – qui du coup se retrouve mi-blanc/mi-bleu façon savane. On s’attendrait presque à voir surgir un lion, tiens ! lol
Allez place aux images !

NA-herbes folles-3

Ce bleu me file des frissons tellement il est canon !!

NA-herbes folles-1

J’ai utilisé :
1 > un fond de Alpine Snow de OPI mélangé avec quelques gouttes de Cuppa de Butter London
2 > le superbe Bleu Moonlight #16 de Bourjois
+ un pinceau fin

NA-herbes folles-2

NA-herbes folles-4

NA-herbes folles-5

NA-herbes folles-6

NA-herbes folles-7

Et voilou c’est tout pour aujourd’hui 🙂
Des bisous les filles…

God save the green de Bourjois

God save the green, indéniablement l’un de mes verts préférés !!
A la fois vert sombre et turquoise profond : le vert canard parfait de la nouvelle collection Bourjois… Cako save the green ! Oh que oui 🙂
Comble de la perfection, il est opaque en une seule couche (sans mentir, un peu épaisse la couche), sèche vite, brille même sans top coat.
Je le trouve en plus facilement portable avec n’importe quelle tenue : pour aller bosser en tailleur il se la joue classe ; et en jean-tshirt blanc, il se fait décontracté du solvant… bref je l’adore.
Gros gros coup de <3 !! (oui je me la pète maintenant que je sais faire des cœurs, lol)

bourjois-god save the green-3


bourjois-god save the green-1

bourjois-god save the green-2

 

bourjois-god save the green-4

bourjois-god save the green-5

Red Fish

Coucou mes paillettes,
Lors d’une de mes dernières excursions chez Sephora, je suis tombée nez à nez avec un flacon contenant un liquide bleu pétrole… Intriguée, je prend l’engin en main et là je vois « Dégradé Tie Dye » ! Serait ce le graal tant recherché pour faire un dégradé sans en mettre partout ? Il fallait que j’en ai le cœur net : alors ni une ni deux, hop dans mon panier… avec la collection complète « Effet Barbe à papa » mais ça c’est une autre histoire 😉
Restait à trouver le temps et le vernis pour tester ce produit plein de promesses.
Quelques jours plus tard, pleine d’enthousiasme, je décide de faire un « ombré » partant du mint jusqu’au turquoise et d’y ajouter le précieux liquide.
La première recommandation (la seule en fait 😉 !) que je vous ferais c’est de choisir un vernis clair, au risque sinon de ne rien voir du tout de l’effet Tie Dye – pour preuve les ongles de mon annulaire et de mon auriculaire…
Sur la notice, il y a noté de poser votre vernis (clair donc), d’attendre 10 minutes puis d’appliquer le top coat à effet sur la zone souhaitée et de répéter l’opération jusqu’à obtenir l’intensité du dégradé souhaité. Ce qu’elle ne dit pas (à sa décharge sur un timbre poste en corps 5 on peut pas écrire grand chose) c’est qu’il faut, à chaque couche supplémentaire, décaler son pinceau et que c’est comme ça que vous obtiendrez votre dégradé. C’est peut-être logique mais moi au début je pensais que c’était un produit « magique » qui allait tout seul comme un grand faire tout le boulot.
Le résultat ? Plutôt pas mal mais ce n’est pas un dégradé fondu, les lignes sont bien délimitées. Avec ces tons et ces lignes imparfaites, je me suis vue au bord de l’eau, du coup j’ai ajouté un petit poisson – rouge, histoire de dénoter dans cet océan de bleu-vert.


NA-red fish-1

J’ai utilisé :
1 > Pepperminty #PP104 de Ciaté
2 > Headliner #066 de Ciaté
3 > Dégradé – Tie Dye #05 de Sephora
4 > Alpine Snow de OPI
5 > Rouge in Style #11 de Bourjois
+ un pinceau fin pour le poisson et des dotting tools pour les bulles

 

NA-red fish-2

NA-red fish-3

J’étais assez fière de mon ombré mais le top coat Tie Dye l’a presque complètement fait disparaître – ça pourrait être ma deuxième recommandation : pas d’ombré avec ce liquide :-/

 

NA-red fish-4

Et en gros plan pour mieux voir l’effet Tie Dye…

 

NA-red fish-5

Alors êtes vous convaincues par ce produit ? L’avez vous déjà testé ? Le ferez vous ?
A très vite pour de nouvelles aventures verniesques 🙂

Battle Bourjois d’août

J’ai pris goût à cette battle, je l’avoue !
Le nouveau thème est SOUTH BEACH !

Pour mon premier post, je me lance dans les palmiers et pour la première fois dans un nail art qui forme un ensemble quand on juxtapose les doigts des deux mains… cela dit à porter au quotidien, c’est un peu étrange d’avoir une main si différente de l’autre 😉
Je suis assez fière du rendu tout de même et je me sens en vacances dès que mon regard se pose sur mes extrémités, lol !

southbeach1

southbeach2

southbeach3

Pour mon deuxième post, c’est les shoes « Jordan » qui vont m’inspirer. J’adore (oui carrément, pas de demi mesure ce soir !) mon pouce drapé de noir avec juste ces palmiers turquoise. Je suis moins fan du reste… c’est sympa mais ça ne rend pas comme je l’imaginais.

southbeachN2-1

southbeachN2-2

southbeachN2-3

 

Java de Bourjois

Un vert électrique, j’adore !! Ce vert de chez Bourgois met du punch aux bouts de mes doigts 🙂
L’application est facile, le pinceau assez large malgré la taille minus du flacon. Et le prix permet de se faire plaisir sans culpabilité… Il fait parti d’une collection de 15 mini-vernis sortie pour les 150 ans de la marque. Moi je dis, c’est 15 raisons de se faire plaisir.

 

bourjois-java-1

bourjois-java-2

bourjois-java-3

bourjois-java-4

1 2 3 4